OM1899.com

 

Résumé du Petit Provencal

du 25 septembre 1933

O.M. : 3

S.C. Fives : 2

 ____________________

Lille, 24 septembre 

L'équipe de Fives qui l'an dernier évita de justesse la descente en deuxième division a pris cette année un départ excellent puisqu'elle est en tête du classement avec Montpellier, trois matchs, trois victoires.

Le coup d'envoi est pour Marseille qui n'en profite pas puisque la première offensive sérieuse et à l'actif de Fives. Marseille obtient un corner très bien tiré par Kohut, Durand remarqué à l'extrême droite tente le but, il rate la balle qui va en sortie.

Sur coup franc Boyer reprend la balle et l'envoie au-dessus de la barre. Grâce au jeu offensif de ses demis Marseille domine, puis Fives passe également à l'attaque. Du coup voici la partie devenue animée. Une combinaison entre Saint Pé et Bara prend en défaut la défense adverse. Bara place un shoot qui vient échouer sur le portier marseillais.

Le demi centre Brucker se fait remarquer par la précision de son service ; Bara dribble la défense marseillaise et passe à Sainr Pé qui est seule devant Di Lorto. Un coup de sifflet arrête le shoot de l'inter de Fives qui était hors jeu.

Marseille passe un mauvais quart d'heure. Un coup franc vient à point pour ramener le jeu en territoire fivois. Les nordistes donnent l'impression de marquer un bref délai, ils ne tardent pas à le faire. À la quinzième minute Liberati donne un corner. De la tête Cheuva envoie le ballon dans les filets et c'est le point pour Fives. Fives 1, Marseille zéro.

Marseille tente en vain quelques mouvements en avant. Boyer lourd et indécis se fait souffler chaque fois la balle par les arrières fivois. C'est surtout par l'aile droite Liberati, Cheuva qu'opèrent les nordistes. Tous les centres de Liberati sont repris par l'avant-centre Bara qu'il ne perd jamais l'occasion de tenter sa chance soit du pied, soit de la tête.

Voici encore Liberati parti. La balle arrive devant les buts marseillais ou deux fois de suite Cheuva essaye de shooter : les deux fois il est bousculé. Marseille a beau faire, il ne peut arriver à se dégager. À la troisième minute Durand est bousculé par Cernicky. La charge est régulière et pourtant l'arbitre accorde le penalty. La sanction est bien sévère. Rabih shoote et réussi le but pour Marseille.

Ce but a remonté le moral des marseillais qui attaquent bien plus souvent ; Dalheimer doit sortir pour sauver ses buts. La réponse des nordistes et subite puisqu'en moins d'une minute Li Lorto doit plonger pour bloquer un shoot de Bara.

À Fives les joueurs sont moins vites, c'est la juste rançon de leur départ ultra rapide. Par leurs qualités athlétiques des marseillais rétablissent l'équilibre ; la balle reste longtemps dans le milieu du terrain. Corner pour Marseille. Boyer reprend et d'un petit coup de pied envoie la balle sur le poteau ; Boyer a de nouveau le point au bout de sa chaussure. Hélas une petite glissade le couche à terre et adieu le but.

Rapidement le jeu s'est porté sur les buts de Di Lorto qui dégage. Cheuva reprend et rate son shoot. Attaque marseillaise en profondeur Dalheimer hésite, sort, et revient en arrière. Pendant ce temps Boyer a shooté et glissé. Cette fois la glissade et sans effet puisque Boyer fait le deuxième point pour Marseille. Marseille 2 , Fives 1.

Dès la remise en jeu Bara s'élance, le voici à 5 mètres des buts adverses. Son shoot est trop fort et mal ajusté. Le ballon passe loin au-dessus des buts. Finalement Marseille bat Fives par 3 buts à 2.

 

..

.

.

.

.

Toute reproduction intégrale ou partielle des textes ou photos est strictement interdite.