OM1899.com

Résumé du Petit Provencal

du 11 décembre 1939

Nice bat Marseille

par 6 à 0

Nice, 10 Décembre.

La reprise officielle de la saison de football au stade Saint-Maurice, a été suivie par une foule nombreuse de supporters niçoise et de Marseillais.

L'Olympique Gymnaste Club de Nice recevait, en effet, Marseille en championnat de France et la partie s'annonçait des plus serrées. Il n'en fut rien.

Le jeu fut continuellement à l'avantage des Niçois qui, finalement remportèrent la victoire par 6 buts à zéro.

Ce beau succès revient surtout à Joachim Valle qui, à lui seul, marqua quatre buts. Il fut, il est vrai, fort bien secondé par le jeune Luciano, Alcazar et Castro, dans la ligne d'avants par Charrière et le second frère Valle et enfin par la paire d'arrière Frusta - Andoire.

Il ne faut pas croire devant ce résultat sévère que Marseille ne fournit aucun effort. Tous les joueurs au contraire s'employèrent de leur mieux malheureusement plusieurs titulaires étaient absents et le manque d'expérience de leurs remplaçants obligea les Max Conchy, G. Dard, Heiss, Eisenhoffer à pratiquer un jeu individuel qui n'obtient aucun résultat dans la solide défense des Niçois.

Dès le début on se rendit compte que l'équipe niçoise dont la ligne d'attaque est à un élément près, celle qui opéra si souvent avec succès au cours de la dernière saison, n'avait rien perdu de son éclat.

Les Marseillais semblent surpris par les centres de leurs adversaires et la défense a fort à faire pour éviter d'être battu.

Delachet cependant après un quart d'heure de jeu ne peut arrêter une balle placée d'un coup de tête de Valle et c'est le premier but pour les Niçois.

Marseille réagit aussitôt et quelques tirs de Eisenhoffer, Max Conchy, Robin auraient mérité l'égalisation.

Devant ces essais infructueux les Olympiens se découragent quelque peu. Nice en profite pour repartir à l'attaque et à deux reprises avant le repos Castro sur un centre de Luciano et Valle sur une passe adroite du même joueur prend Delachet en défaut et porte le score à trois.

À la reprise Marseille bénéficie de quelques coups-francs, mais les avants ne parviennent pas à conclure. Par la suite alors que le que la défense niçoise se trouvait débordée, Eisenhoffer, Heiss, Max Conchy abusèrent du dribbling au lieu de partir franchement à l'attaque.

Cette tactique ne donna évidemment aucun résultat tandis que les Niçois jouant par leurs ailiers et leur avant-centre trouvèrent une nouvelle fois le chemin des filets. Sur shoote de Valle, un corner pour Nice un but refusé. Mais Valle ne tarda pas à s'échapper avec la balle et à inscrire le cinquième but. Le même joueur quelques minutes plus tard trompant les deux arrières qui s'étaient trop aventurés dribble le gardien de but qui était venu à sa rencontre et se paye le luxe de pénétrer dans les bois la balle au pied.

Ce sera, d'ailleurs le dernier exploit de la partie.

 ---------------------------

 

 

Toute reproduction intégrale ou partielle des textes ou photos est strictement interdite.