OM1899.com

Article du Petit Provencal

du 20 novembre 1933

Une exhibition olympienne à Cogolin

Par 8 à 0 les "Pro" ont éliminé les Varois amateurs

 

Cogolin, 19 novembre

Comme il fallait s'y attendre la victoire Marseillaise fut des plus aisées et a été acquise sans à coup ni critique.

Le jeu s'est déroulé sur un terrain lourd et boueux à cause des pluies qui ne cessaient de tomber, et cet handicap ne permit pas à cette partie de donner au public et aux joueurs locaux tout le profit et l'enseignement qu'on aurait pu attendre.

Dans leur formation habituelle, quoique toujours privés de joueurs blessés, les Marseillais ont évolué avec une grande rapidité dans les distributions de balles et dans les passes, en sorte que malgré la lourdeur du terrain le jeu a pu paraître "vite".

Il va sans dire que les défendeurs locaux, malgré une bonne volonté plus qu'évidente, ne pouvaient sortir d'une défensive dans laquelle toute leur attention était apportée et leurs avants avaient devant eux un véritable problème à résoudre à chaque fois que l'occasion se présentait de tenté une percée au travers d'une ligne de demi et un trio défensif supérieur de loin. Bien entendu les avants Marseillais s'en donnèrent à coeur joie et il faut même s'étonner que leur shoots n'aient pas rapporté un tableau de chasse plus conséquent.

A cela, il faut tout de mettre admettre que le score n'avait pas une grande importance et que celui obtenu à deux ou trois près.... n'aurait pas prouvé davantage la supériorité d'ensemble des Olympiens.

.

Photo appartenant à Monsieur Erick Trougnac, président du SP C Cogolinois

 

.

.

 
Toute reproduction intégrale ou partielle des textes ou photos est strictement interdite.