OM1899.com

Résumé du Petit Provencal

du 11 mars 1935

 

STRASBOURG : 1

MARSEILLE : 0

 ____________________ 

Strasbourg, 10 Mars.

La rencontre Strasbourg - Marseille, après le succès des méridionaux sur Sochaux, a suscité un gros intérêt auprès du public alsacien, venu en grand nombre assister à ce match. Le temps est superbe, ensoleill éet tout laisse prévoir une belle lutte.

La partie débute nonchalamment des deux côtés, on éprouve des difficultés à se mettre en action. Les mouvements d'ensemble sont rares, parce que manquant de précision et de clarté. On note un beau shoot de Keller, un autre non moins beau du Marseillais Eisenhoeffer bloqué par Papas. Le jeu n'est pas passionnant. Enfin voici une jolie offensive menée par les Strasbourgeois et qui se termine par un shoot de Harthong au-dessus de la barre. Marseille contre-attaque énergiquement, mais Veillard vu intercepte et tout est à recommencer.

Ce sont les locaux qui prennent maintenant le commandement du jeu non sans que leurs adversaires leur opposent une résistance opiniâtre. Harthong seul devant les buts rate un point qui passerait acquis, Heisserrer essaie le but également mais sans succès. La partie s'est ainsi animée. Elle frise parfois la brutalité et de ce côté les Marseillais semblent avoir pris l'avantage à tel point que l'arbitre est amené à renvoyer le demi centre, Bruhin au vestiaire. Ce dernier ayant donné hors de l'action du jeu un coup de pied à Rohr.

Quoique opérant à 10, Marseille ne se laisse pas décourager et il s'en faut d'un rien qu'il marque un but que, Papas arrêtent au bon moment.

A la mi-temps, Strasbourg : 0 ; Marseille : 0.

La seconde mi-temps

Zermani dans son poste occasionnel de demi centre est débordé, Eisenhoffer vient s'intercaler derrière lui avec trois avants, il est bien improbable que, Marseille puisse marquer. Par contre cela fait bien des jambes devant le but. Rhor se décide tout de même à shooter, mais Di Lorto, est la. Ce sera pour une autre fois. Il remet ça à la minute suivante et Di Lorto sauve encore.

Strasbourg qui a largement dominé en première mi-temps continue sans pour cela faire preuve de brio. Schaden qui a le sol libre, lance sans arrêt les avants tandis que, Harthong rate la balle ou bien la passe au petit bonheur. Dans son ardeur, Alcazar ne voit pas qui joue contre son but. Enfin voici du beau jeu : Harthong est moins maladroit, Heisserer et Rhor mènent de jolies combinaisons, la partie s'anime un peu. Keller essaie de shooter, mais il y a trop de jambes dans les 18 mètres marseillais.

Sur une longue passe de Pawlack, le Marseillais, Kohut s'empare du ballon, s'envole et shoote. La balle passe devant Papas qui ne peut l'attraper. Malheureusement il n'y a pas de joueurs marseillais pour reprendre.

Le match a maintenant grande allure. Keller déplacé sur la gauche, Harthong arrive à toutes jambes et crâne dans les mains de Di Lorto.

Rapidement, Marseille contre attaque et, Kohut oblige Papas à plonger.

Pendant ce temps, le public crie à tue-tête par ce que, Heisserer ce roule sur le terrain. On doit l'emmener sur la touche. Marseille a retrouvé son allant et voici Heisserer qui rentre sur le terrain galopant comme si de rien n'était. Finalement, Strasbourg bat l'Olympique de Marseille, par 1 but à 0.

 

 ----------------------------------------

Résumé du Petit Marseillais

du 11 mars 1935

Toute reproduction intégrale ou partielle des textes ou photos est strictement interdite.