OM1899.com

Résumé Le Provencal

du 23 août 1949

Bollano réalise le hat trick

Hadad musèle Libar et l'O.M.

bat Bordeaux (3 à 0)

Treize mille spectateurs ont assisté, hier, au Stade Vélodrome, à la victoire de l'O.M. sur les Girondins de Bordeaux par 3 buts à 0.

Si le score est sévère pour les Girondins, qui firent jeu égal avec les Marseillais, la victoire de ceux-ci ne peut être cependant contestée, car ils se montrèrent beaucoup plus entreprenants en attaque que les avants bordelais.

Ceux-ci, on le sait, tirent leur force de leur inter Libar, butteur numéro un de la formation girondine. L'O.M. ne l'ignorait pas. Hadad fut donc chargé de prendre en consigne l'international luxembourgeois et l'on doit, en toute justice reconnaître qu'il s'acquitta brillamment de sa tâche. Libar ne put que rarement déjouer la surveillance dont il était l'objet.

Mais, autant que l'action de l'ex-Sétois, la tactique adoptée par Jordan, à la mi-temps devait assurer la victoire marseillaise, puisqu'elle allait obliger les défenseurs bordelais à desserrer leur marquage.

Si ceux-ci, en effet, avait dû concéder un but juste avant le repos, ils s'étaient montrés pourtant, Mérignac et Swiatek en particulier, des défenseurs adroits, avisés, et peu disposés à se laisser tromper.

Jordan donc, donna à ses inters l'ordre de ce replier pour gérer l'action des demis adverses et de Gallice en particulier.

Cette tactique eut pour effet d'obliger les défenseurs bordelais à s'aventurer plus franchement pour mieux soutenir leurs demis.

Longtemps, Robin, Scotti, Rossi, Abderrahmane même, tentèrent, par de longues ouvertures, de lancer leur trio de pointe. Ces tentatives devaient finalement se terminer victorieusement et permettre à l'O.M. de remporter son premier succès de la saison.

Cette rencontre, somme toute assez équilibrée, fut surtout un duel de défense. Celle de l'O.M., qui manque encore de cohésion, valut surtout par le cran et adresse de tous.

Dans les bois le jeune Poncet mérite une mention spéciale.

En attaque, Salem, qui ne sut pas toujours où se placer se montra rapidement et entreprenant quand il eut la balle et joua très intelligemment sur l'action qui amena le premier but. Scotti et Robin distribuèrent le jeu et ce sont eux qui permirent à Bollano de déjouer par trois fois la surveillance de Swiatek, et de marquer ainsi un superbe hat-trick. Bouchouk, qui avait à faire à rude partie avec Mérignac, tira son épingle du jeu grâce à sa technique, sa volonté et son cran, tout comme le jeune Rossi.

Bordeaux présenta une équipe puissante dont Gallice, Mérignac, Swiatek, Kargulewicz furent les vedettes, et Voisembert un travailleur consciencieux.

Les buts furent ainsi réalisés :

44me minute. - Robin, en position d'inter gauche, descend ; au moment d'être bouclé, il talonne à Salem et celui-ci, très astucieusement, lance Bollano dont le shoot ne pardonne pas.

82me minute. - Robin s'empare de la balle malgré les efforts de Voisembert et de Swiatek accouru. Il ouvre longuement sur Bollano démarqué au centre. Villenave pare le shoot de ce dernier sans bloquer, et Bollano va chercher la balle pour la loger dans les filets.

86me minute. - Rossi donne à Scotti replié ; celui-ci ouvre longuement au centre ou Bollano, hors-jeu, réceptionne. L'avant-centre marseillais descend, dribble Villenave sorti et réalise ainsi le 3me but.

Victor AZAIS

 

 

 

Toute reproduction intégrale ou partielle des textes ou photos est strictement interdite.