OM1899.com

Résumé Le Provencal

du 20 mars 1950

LA TECHNIQUE DES GIRONDINS

a pris le pas sur la tactique de l'O.M. qui après

un début prometteur doit s'avouer battu (3-1)

BORDEAUX - Les Bordelais bénéficient de l'appui de Rodriguez qui tient le poste d'ailier droit afin de permettre à De Harder d'opérer à son aile favorite, à gauche.

Quant aux marseillais, ils sont privés des services de Nagy remplacé par Bouchouk ; Abderrahmane relevé pas Hadad et Robin.

La partie

La première attaque bordelaise, très bien menée par Mustapha parvient à la botte de Kargu qui expédie son bolide du coin gauche, un peu au-dessus. Ce même Kargu exploitant une erreur de l'arrière Salem, s'empare bientôt de la balle, arrive seul devant le goal Poncet et, des 8 mètres, tir à côté. Marseille concède coup sur coup deux corners. Mais les shoots de leurs adversaires sont mal ajustés ; puis, sur contre-attaque, l'ailier gauche s'échappe, centre d'un beau coup de pied et oblige Depoorter à mettre en corner. C'est sur ce corner que Wagner, inter-droit marque le but. Huitième minute.

Marseille, 1 ; Bordeaux, 0.

Bordeaux repart à l'assaut mais se heurte à une défense très mobile. Deux nouveaux corners sont remarquablement tirés par De Harder mais Poncet bloc avec bonheur.

À la 16e minute, Kargu glisse à l'aile droite trompe Rodriguez et centre De Harder qui reprend de volée et de la tête. Voilà le but.

Marseille, 1 ; Bordeaux, 1.

La domination des Girondins s'accentue. Nouveau corner. Tir tendu de Gallice juste au-dessus. Deux déboulés de Libar puis, à la 20e minute une ouverture en profondeur de Mustapha à Gallice, un service de celui-ci. A Libar et Libar expédie son paquet : deuxième but. Bordeaux, ; Marseille, 1. Réplique de Marseille.

Rodriguez, Haddad, Scotti montrent leur hargne dans le marquage et s'attirent les foudres de la foule et de l'arbitre. Gallice n'ena cure lance ses avants et leur trace la voie.

Mustapha, à l'affût, au centre, dribble sèchement, saute Hadad et trompe Poncet. Bordeaux 3rois ; Marseille, 1.

La ligne de demis bordelaise abat une formidable besogne.

Deuxième mi-temps

On pousse la balle en la cafouillant. Kargu met un terme à ses divagations. Un coup franc tiré par Gallic aux 30 mètres, mais en péril les filets marseillais. Libar reprend de la tête, d'un cheveu.

L'O.M., grâce à Salem et Scotti, infatigable, semble organiser ses lignes et décongestionner son rouage offensif.

Les demis, conduits par Hadad fauchent au départ les timidités agressives de Kargu et Libar. Pourtant, à trois reprises, Poncet manque de retirer la balle de ses filets. D'abord sur un shoot éclair de Rodriguez, ensuite sur une descente de Libar, enfin sur une échappée puissante de Kargu lequel tombe nez à nez avec Poncet et celui-ci l'aura enfin au terme d'un rebond miraculeux.

Il reste un quart d'heure à jouer. Bordeaux force l'allure. Rodriguez, Libar absolument seul devant Poncet, ne trouve pas le chemin des buts. Pourtant, Kargu sur une action magnifique, l'avait trouvé à la 88e minute. M. Kohler n'est pas de cet avis et accorde un coup franc contre Kargu. Voilà un but de volée. Mais l'O.M. a manqué le coche en cette mi-temps.

Les meilleures à Marseille furent : Salem, Hadad, Bouchouk, Rodriguez.

À Bordeaux, Mustapha, M'Barek, Gallice, De Harder.

   

Toute reproduction intégrale ou partielle des textes ou photos est strictement interdite.