OM1899.com

Résumé du Petit Provencal

du 17 février 1936

Le F.C. de Metz a eu raison

d'un O.M. replâtré et sans liaison

METZ : 5. - MARSEILLE : 2

 ____________________ 

Metz,16 Février.

Temps superbe, affluence record. Marseille en gage et Mester marque à la seconde minute du jeu. Pourtant Metz riposte comme l'éclair. Rorhbacher perce et shoote. Di Lorto pare, mais Roger marque. Un but partout.

Le match est joué à grande allure et est très ouvert. Metz attaque dangereusement, mais Di Lorto se distingue. A la quinzième minute, Nuic s'échappe, mais Cavalli le fauche ; penalty que Rohrbacher transforme.

La ligne offensive messine, très en verve, combine très bien. Les ailiers sont utilisés à outrance. Metz est très supérieur alors que l'O.M. menace que par Kohut. Sur coup franc, Marseille attaque, Eisenhoffer égalise facilement à la trentième minute. Marseille est déchaîné et mène le combat par un joli jeu de passes. Metz réagit et obtient quatre corners. Marseille dégage, Kohut place un bolide sur le poteau et c'est le repos. A la mi-temps, Metz : 2 - Marseille : 2.

A la reprise, le match se poursuit très durement. Roger, pour Metz marque mis ce but, pour hors jeu, est annulé. Toutefois , le même Roger rentre un nouveau but cette fois dûment reconnu.

Metz domine maintenant nettement et Roger, toujours lui, rentre un quatrièmes goal lorrain.

Marseille se désorganise et Metz conduit le jeu à sa guise, marquant un cinquième but par Rohrbacher.

Finalement, Metz bat Marseille par 5 à 2.

Pendant la première mi-temps, les deux équipes ont fait une belle démonstrations de jeu et les deux buts marqués de chaque coté représentent bien la physionomie du match. Après la reprise, Marseille mène pendant quelques instants les opérations, mais Metz se reprend peu à peu grâce à l'excellent jeu de Roger et Rohbacher qui firent une partie vraiment extraordinaire.

En somme partie très méritoire des Lorrians qui se sont rachetés de leurs mauvaises exhibitions des derniers temps.

A Marseille, les meilleurs joueurs furent Bastien, Di Lorto, Kohut et Alcazar

Chez les Lorrains, Roger Rohbacher, Hausswirth et Happe ont fait un très on match.

 

 

Toute reproduction intégrale ou partielle des textes ou photos est strictement interdite.